Mercredi 17 juin 2009 3 17 /06 /Juin /2009 07:53

E 4 ouest, Journée 3 – Soughia – Omalos par la gorge d’Aghia-Irini

 

Cet article fait partie d’une série de six articles que nous consacrerons à une randonnée de six jours qui nous mènera d’Elafonissos à Frango Kastello en empruntant le E4 dans sa partie ouest.

 

Nota : La descente de la gorge d’Aghia-Irini a fait l’objet d’un article – randonnée n° 8  dans ce blog,

Soughia-Omalos blog 

 

Départ : Soughia

Arrivée : Omalos

 

Dénivelés :

*positif : environ 1.065 mètres (Soughia – bas de la gorge d’Aghia-Irini : 100 mètres, bas de la gorge – haut de la gorge d’Aghia-Irini : 445 mètres ; Aghia-Irini - col du plateau d’Omalos 520 mètres.

 

*négatif : 50  mètres environ.

 

Compte non tenu des dénivelés intermédiaires.

 

Durée : 7H15 environ (compte non tenu des pauses)  Soughia – bas de la gorge : 1H00 ; remontée de la gorge : 3H00 ; Aghia-Irini – jonction plateau d’Omalos : 2H00; traversée du plateau jusqu’au hameau d’Omalos : 1H15, soit une durée totale, pauses comprises, de 8H30/9H00.

   

Difficulté : Sentier bien balisé jusqu’au plateau. Dénivelé important. Sentier ombragé dans la gorge, peu d’ombre après Aghia-Irini mais l’altitude rafraichit la température. Quelques zones d’éboulis à franchir mais sans difficultés notables.

 

Eau/ravitaillement : Fontaines dans la gorge, une taverne en haut de la gorge d’Aghia-Irini et un kafénio à la station service du village.

 

Baignade : Pas de possibilités de baignade car le trajet s’effectue à l’intérieur des terres.

 

Balisage : Pas de balisage entre Soughia et le bas de la gorge ainsi que sur le plateau d’Omalos où le trajet emprunte des routes asphaltées. Cairns et points rouges dans la gorge. Losanges du E4 entre Aghia-Irini et la jonction avec le plateau d’Omalos.

 












L'humour ne perd pas ses droits pour certains cairns

 

Quitter Soughia par la route bitumée en direction de Chania, la route longe le lit à sec de la rivière qui a creusé la gorge d’Aghia-Irini. Au premier croisement prendre  sur la droite en direction de Livadas.

 

 

Après un pont, prendre à gauche en direction de la gorge. Le début de la gorge est bien indiqué. Une taverne est installée à proximité.

 

 

Le bas de la gorge est assez étroit, vous devrez franchir plusieurs zones d’éboulis sans difficultés notables.

 

 

 

  

La gorge s’élargit ensuite et le chemin devient plus facile. Après une heure de marche vous arrivez à un premier point d’eau, vous en trouverez cinq sur le parcours mais lors de notre passage deux seulement étaient alimentés.

 

 

L’état du sentier s’améliore encore, de nombreux passages sont aménagés.

 

Le parcours est ombragé presque en totalité, donc vous pouvez faire cette randonnée en toute saison.


Halte à l'un des cinq points d'eau.


 

Vers la fin du parcours vous franchisez un petit pont qui enjambe le lit de la rivière.

 

Peu après vous arrivez à une cabane où un Klephte (mi-bandit, mi-résistant sous la domination ottomane) des temps modernes, chevauchant sa mobylette, essaiera de vous faire payer 2 euros « pour la route », information non-indiquée en bas de la gorge.

 

Juste avant de rejoindre la route, une taverne vous permettra de vous offrir une pause casse-croûte légère car il vous reste à grimper jusqu’à Omalos.

 

Le hameau d’Aghia-Irini se trouve à 500 mètres environ par la route qui va jusqu’à Omalos. Vous n’allez pas jusqu’au hameau, vous prenez le sentier indiqué par un losange du E4 qui se trouve immédiatement à droite une fois que vous avez rejoint la route asphaltée.

 

Ce sentier est un ancien chemin de muletier encore bien conservé sur certaines sections.

 

Le balisage E4 est à peu près régulier.

 

Le sentier monte d’abord fortement, puis redescend dans une petite vallée d’où part un sentier en direction de Fighou.

 

Vous franchissez cette petite vallée et remontez sur l’autre versant, le sentier se trouve alors sous la route qui conduit au plateau.


Vous traversez une zone d’éboulis, heureusement limitée, causée par les travaux de la route.

 

 

La remontée finale vers la route.

Le sentier rejoint la route peu avant le col donnant sur le plateau d’Omalos.

 

Vous débouchez sur une magnifique route bitumée qu’empruntent les cars qui déversent les 1.200 touristes quotidiens qui descendent les gorges de Samaria.

 

Au premier croisement vous prenez la petite route qui part sur la gauche en direction du hameau d’Omalos. Cette petite route traverse cette étendue plate qui ressemble au Lassithi mais pratiquement sans habitants, le contraste entre les deux lieux est assez étonnant.

 

Hébergement à Omalos : En principe pas de problème pour vous loger car il y a cinq hôtels-tavernes à Omalos, les anxieux réserveront, voir les adresses du Routard et du Petit Futé.  
Je vous donne les coordonnées de l'hôtel-restaurant "EXARI" 30- 2821067180, mobile  du patron, Ghiorgos: 6947121050, mail info@exari.gr - Sympa, repas très corrects, petits-déjeuners copieux, chambre single 25 euros. Autre adresse : To Elliniko - fixe 28210 67169/67310 ou mobile 6944656913 chambre double à 30 euros. 
Attention cependant car Omalos n’est pas un vrai village, il n’y a pas aucun commerce en dehors des hôtels, donc prévoir vos approvisionnements avant de partir de Soughia ou de Paléochora.

 



Allez jeter un oeil à l'église d'Aghios Pantelimonos (Pantélis) et à la "tour" du général Ghiannari Chatzi-Michalis, malheureusement fermées losrque nous y sommes passés. C'est là que se réunirent les premiers insurgés de 1866 (la grande insurrection).
Vous pouvez aussi visiter une fromagerie artisanale qui se trouve à proximité des hôtels.

 

Par Richard LAMBERT - Publié dans : randonnées ouest
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Créer un Blog

Partager

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés